I really wannabe in LA

Hello !

Allez, on continue le road-trip californien ! Je vous embarque sous le soleil de Los Angeles, avec un petit détour par Orange County pour un petit concert bien rock de notre mythique Juliette Lewis, la découverte d’Huntington et Hermosa, LA et sa Venice …bref, tout un programme pour se réchauffer sous les palmiers

Notre séjour s’est limité à 3 jours entre Huntington et Los Angeles. 3 jours c’est court (trop court) ! Mais nous avons quand même fait pas mal de choses !

Orange County

Nous avons débarqué à Costa Mesa après notre folle journée aux Universal Studios, dans un charmant petit Airbnb. Je sais pas comment on s’est débrouillé mais on a encore fini à mangé une pizza comme des gitans dans la voiture … impossible de trouver un petit resto ouvert à 21h30 un jeudi !

Le lendemain, après un petit run pour découvrir le quartier nous sommes partis visiter la fameuse Huntington Beach ! HB … la Hossegor californienne

Le petit musée du surf était super cool, avec une expo spéciale Eddie Aikau. Parfait avant nous mettre en quête de nos futures boards. Oui, nous avions décidé de ramener un « petit » souvenir de Californie en achetant nos planches là-bas. Avec les taxes de transport (différentes selon les compagnies) aller-retour, et les meilleurs tarifs sur les planches aux US, ça nous revenait moins cher d’en acheter sur place que de ramener les nôtres (avec en plus le risque de les abimer).

Nous avons fait chou blanc à HB, mais nous en avons profité pour nous balader sur le fameux pier! Ce jour-là avec le vent, les vagues n’était vraiment pas top… Nous apprendrons un peu plus tard qu’ici il faut se mettre à l’eau tôt le matin, avant que le vent ne se lève ! Oui, ça souffle terrible !

Au détour d’une rue, nous sommes tombés sur un magasin très particulier !! Mon dieu, si Dane avait été là : un salon de thé pour chiens avec tous les accessoires possibles et imaginables, des cupcakes et des biscuits à la viande et aux légumes Incroyable !

Ce soir du 9 Septembre 2016, nous l’avons passé à Santa Ana, au concert de Juliette Lewis à l’Observatory ! Un live incroyable ! Hot Kiss, American Boy, Speaking, une reprise de Proud Mary … Quelle machine ! Elle envoie vraiment du lourd sur scène avec ses tenues à plumes incroyables ! Oui je suis fan et c’était génial de pouvoir la voir dans une toute petite salle (150 personnes max!).

Le meilleur moment ? Quand elle est descendue dans la foule sur “Suicide Dive Bombers” et qu’elle a tendu le micro à Ben pour le faire chanter … et là ! Plus de son, plus d’image, le showman était tétanisé, hihi ! Bon il a quand même réussi à sortir une fin de phrase, le pauvre !! Oui je me moque encore (bon je sais, je n’aurais pas fait mieux et en plus j’aurais chanté faux, mais je suis trop jalouse !). Et je viens de trouver cette photo magique sur le net, prise juste après cet instant !

Source : Paul Thurlow

Los Angeles

  • Hermosa Beach

Le lendemain, nous avons continué notre quête de boards dans le comté de los Angeles, à Hermosa Beach, un autre HB qui déchire ! Nous avons déniché THE place pour prendre un brunch : the Ocean Diner

Le petit café gratuit dehors pour patienter, un choix fabuleux, un service ultra rapide et des plats … j’en salive encore devant ma photo !

C’est finalement au ET Surf Shop que nous avons trouvé les meilleures affaires pour les planches ! Il y a vraiment plein de super occasions. Même au niveau des combis ça vaut le coup !

  • Hollywood Boulevard

Après la tranquillité des plages nous sommes tout de même allés faire un tour à Hollywood Boulevard, un samedi après-midi, quoi de mieux ? Surtout, il faut éviter les parkings payants à 20 voire 40 $ … c’est l’arnaque complète. Surtout qu’il y a plein de places gratuites à quelques rues de là

 

Hollywood boulevard ou le défilé des Spiderman ratés, des Chewbacca sales, des manifestants religieux extrémistes, de quelques bons sosies et où l’on passe son temps le nez collé au sol à essayer de prendre des empreintes en photo sans que personne ne passe dessus 

  • Melrose Avenue

L’avenue géante remplie de street art ! Nous n’avons pas eu le temps de faire le tour de toutes les œuvres (et j’ai loupé les Colette Miller Wings … ) mais c’était déjà cool !

Puis nous sommes restés des heures chez Channel Islands … faut dire qu’il y a de quoi !

Bref, nous sommes repartis avec une planche !

Je vous passe la galère de l’hébergement Airbnb qui annule notre résa au dernier moment un samedi soir à LA (oui, oui … je vous expliquais tout ici !). Parfait, maintenant que nous avions les 2 planches dans la voiture … Au final, nous avons réussi à nous reloger dans un cabanon de jardin à la déco rococo !

Pour nous remettre dans le bain du surf trip, nous avions décidé de nous regarder Point Break, tranquillement. Pour le coup nous n’aurions pas pu être plus dans l’ambiance du film : une fusillade qui éclate dans des rues à côté de nous au même moment où Johnny refuse de tirer sur Bodhi et tire en l’air (scène mythique). Wouhou ! Et l’hélico toute la nuit qui tourne : best night ever !! (oui j’ai eu peur !!)

  • Griffith Observatory

Notre erreur de la veille : essayer de monter au Griffith Observatory pour le coucher de soleil (erreur) … un samedi soir (double erreur)! Impossible d’avancer ! Des bouchons interminables! Bref, il faisait nuit et nous étions toujours dans la bagnole … loose ! Je peux vous dire que le dimanche matin avec la super nuit que nous avions passé, à 7h30 du matin, nous étions les premiers en haut pour voir le mythique Hollywood Sign !

Et là, c’est un peu comme un rêve qui s’effondre … désillusion totale face à ce « petit » HOLLYWOOD qui m’avait paru toujours énorme dans les films ! Pour la petite histoire, ce sont des (rock) stars qui ont financé la rénovation du panneau : le H a été financé par  David Bowie et le O par Alice Cooper !

LA c’est juste un peu pollué …

  • Venice Beach

Je crois que c’est l’endroit que j’ai préféré ! Et je n’ai qu’un envie : y retourner. Nous nous sommes essentiellement  baladés sur le front de mer :  Venice Beach Boardwalk. Entre Muscle Beach et le bowl du skate park : il y avait de quoi faire !

 

Il y avait vraiment de tout et n’importe quoi à Venice ! Des familles qui venait prendre leur petit dej, des bodybuildeurs, des runners, des sdf qui dormaient sous les palmiers ou qui se lavaient aux douches des plages … et tout se petit monde cohabitait dans une joyeuse pagaille !  J’ai adoré

  • Venice Canals

Un petit havre de tranquillité à deux pas de la trépidante Venice Beach. Les canaux de Venice sont magnifiques et les maisons autour aussi. Il fait bon y faire une petite balade rafraîchissante et au calme !

  • Santa Monica

Je ne sais pas si c’est parce que c’était dimanche et qu’il y avait une foule insupportable (vous allez me prendre pour une sauvage), mais nous nous faisions une toute autre idée de Santa Monica. On l’avait imaginée à la Lords of Dog Town … nous étions loin du compte ! C’était plutôt l’enfer sur terre avec ces boutiques attrape touristes et tout ce qui va avec ! Bref, un peu l’équivalent du Pier 39 de San Francisco. J’ai failli en louper le panneau de la fin de la route 66 ! Le seul truc qu’on a bien aimé c’était le groupe de gamins qui jouait du rock ! Ils étaient très bons

Nous ne nous sommes donc pas éternisés et avons filé vers Malibu … prochaine étape du road trip !

 

Si vous connaissez bien LA et que vous avez de bonnes adresses ou des lieux incontournables, je suis preneuse ! Bon week end !

8 Comments

  1. Gaelle 7 avril 2017

    Si tu veux voir le signe Hollywood en gros il faut aller au dessus, c’est le mieux ! Une fois la haut crois-moi que les lettres sont grandes ! Le Griffith est tres eloigne donc forcement il te semble qu’elles sont petites 🙂

    Répondre
    • Hehody 7 avril 2017

      Merci pour cette info
      Je me disais bien que nous n’étions pas au bon endroit
      Mais j’imaginais qd même ça différemment, genre l’insigne gigantesque (encore plus) qui dominait la ville, comme dans les films . Mais quand on connait la petite histoire on comprend ce que représentent ces lettres

      Répondre
      • Gaelle 8 avril 2017

        Tout depend de la ou tu es, depuis Beachwood Drive elles paraissent grandes. Ca depend vraiment du point de vue. Apres il ne faut pas oublier que les films c’est du cinema et que tout est decuple et est bien souvent loin de la realite. Mais si tu t’asseois dans les lettres tu te sentiras aussi petite que Florence Foresti dans Hollywoo (desole pour la reference mais c’est la seule image que j’ai en tte haha!) 😉

        Répondre
        • Hehody 8 avril 2017

          Hihi ! jolie référence ! c’était justement aussi pour souligner le côté demasiado des films hollywoodiens
          En tout cas merci pour tes précieux conseils sur les différents point de vue

          Répondre
  2. LaureFromLille 8 avril 2017

    En direct du soleil de Floride (même si là tout de suite il fait nuit…) ça donne envie tout ça!bon ok pas tout non plus parce que je dois aussi faire partie des ces « sauvages »!;-) mais quand même ce soleil, ce mélange de culture, cette musique…bref toute une ambiance quoi!encore une belle découverte!d bizouxxx

    Répondre
    • Hehody 12 avril 2017

      Ah la Floride !!ça doit être génial ☀️! Un jour on ira se faire un voyage entre sauvages hâte que tu me racontes ton périple au pays de Kelly Slater

      Répondre
  3. Marioncoon 9 avril 2017

    Ah le petit article qui te fait voyager de bon matin… Sacres aventures ! Un petit tour à Venice Beach me tenterait bien ! Et le magasin pour toutous ah ah ah ils sont crazy ces américains !!! Par contre la fusillade dans la rue d’a côté pendant la nuit Bonjour l’angoisse… Bon moi j’ai plein de lecture à rattraper sur tes autres articles du road trip !

    Répondre
    • Hehody 12 avril 2017

      Ah oui Venice Beach c’est trop bien !! tu adorerais la Californie toi Et ce magasin pour chien c’était énorme ! Les ricains sont fous pour tout ces trucs

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *