Walking on the moon au Mono Lake

 

Hello!

Nous reprenons le fil de nos aventures californiennes direction Lee Vining, petit village qui surplombe le paysage lunaire et majestueux du Mono Lake, un des plus vieux lac d’Amérique du Nord. Lee Vining est situé à une quinzaine de kilomètres de l’entrée de Yosemite (Tioga Pass Entrance) qui sera donc notre étape suivante!

Nous sommes arrivés à Lee Vining, suite de notre étape n°3,  par la piste venant de Bodie et nous avons directement atterri au dessus du lac pour le sunset ! C’était juste magnifique et tellement impressionnant (le lac est gigantesque!!).

Dernière nuit avant d’entrer dans Yosemite, où l’on ne savait pas si nous pourrions nous doucher (oui, il y a des campings sans douche!) donc, nous avons anticipé avec une petite nuit au motel!

Comme on est un peu foufous, nous n’avions pas réservé! Avec 3 motels dans la ville c’est risqué (ouais, on est vraiment des oufs!)… Mais gros coup de chance : on a même pu faire les difficiles et choisir le motel le moins cher : le Lee Vining Motel (pas de site internet, 70$ la nuit) et très correct. Notre bonne étoile nous lâchera un petit peu plus tard, hihi!

Le lendemain, nous nous sommes levés tôt pour aller admirer le Mono Lake et ses plus impressionnantes concrétions par le point d’accès sur la rive sud .

Ces colonnes de tuf, ou tufas, confèrent au Mono Lake une ambiance lunaire, presque irréelle. En arrivant tôt, nous nous sommes retrouvés seuls sur les berges : moment magique garanti! Avec en prime les sommets enneigés de la Sierra Nevada en arrière plan.

Un petit sentier (2 kilomètres) pédagogique, avec des panneaux explicatifs, nous guide à travers ces concrétions calcaires, vieilles de 13 000 ans (oui oui!), qui ont été formées sous la surface.

Avec la diminution du niveau des eaux, elles se retrouvent à nu sur les berges du lac, révélant ainsi le drame écologique que vit le Mono Lake. En effet, aujourd’hui le niveau du lac a drastiquement baissé car les cours d’eau l’alimentant ont été détournés au profit de Los Angeles. Depuis son apparition, la taille du lac aurait était divisée par 60 !

Malgré cela, le Mono Lake reste une incroyable réserve écologique. Ses eaux sont 2.5 fois plus salées que l’océan, 100 fois plus alcalines et abritent quelques espèces de mouches et crevettes endémiques qui attirent ainsi de nombreuses espèces d’oiseaux.

Des colonies de mouettes de Californie nichent d’ailleurs sur les 2 îles du lac (qui sont donc interdites d’accès durant cette période).

On peut bien évidemment se baigner dans les eaux salées du Mono Lake, c’est un peu la Mer Morte de Californie et visiblement on flotte sans effort. Par contre, on voit bien que les mouettes « rament » pour garder leur pattes sous l’eau et avancer sur le lac! Mettez-y juste la main et vous verrez rien que la texture paraît étrange, très glissante, presque huileuse … Attention, si vous avez des petits bobos ça risque de piquer !


A retenir :

Accès: par la route 120, au sud de Lee Vining

Entrée : 3 $ ou accès compris dans le passe America The Beautiful

Des visites guidées par des gardes sont mêmes organisées gratuitement et assez fréquemment dans la journée. J’ai même vu (un peu trop tard) qu’il y avait des sorties ornithologiques!

+++ : Possibilité de louer des kayaks ou des paddles pour des balades sur le lac.


Prochaine étape : Yosemite, notre gros coup de cœur ! En attendant, restez bien au chaud!

 

6 Comments

  1. Fox and Fire 15 janvier 2017

    Tes photos sont magnifiques! Merci pour ce voyage qu’on peut vivre par procuration, ça fait du bien de rêver quand il fait -7°C dehors!

    Répondre
    • Hehody 15 janvier 2017

      Merci beaucoup!! c’est vrai qu’avec ce temps je n’ai qu’une envie aussi : c’est repartir là bas!

      Répondre
  2. Marie 16 janvier 2017

    les photos sont magnifiques :))

    Répondre
  3. LaureFromLille 16 janvier 2017

    Après un we parisien qu’il fait bon de retrouver les grands espaces…et peu importe que ça soit par écrans interposés,il n’y a pas de limite pour s’évader!! alors merci de nous faire rêver et sur ce je te souhaite une bonne journée et bon courage pour le retour à la réalité… des bizoux

    Répondre
    • Hehody 16 janvier 2017

      Et avec cette météo on ne peut que s’évader sur la toile! Bon courage et bonne journée Laurette

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *